Le 16 avril 2020,

La semaine dernière a donné une lueur d’espoir quant à l’issue de la crise causée par la Covid-19. Malgré le scénario le plus positif présenté par la santé publique du Québec, il faut rester vigilant puisque nous avons un peu plus de cas et de décès par millions d’habitants que par rapport au Portugal et à l’Allemagne. Toutefois, en même temps, nous avons moins de gens hospitalisés ou aux soins intensifs.

Selon Dr Arruda, le pic de la crise devrait être atteint vers le 18 avril prochain. C’est le moment de redoubler d’efforts, de ne pas baisser sa garde et de demeurer de plus en plus vigilants si nous voulons envisager une baisse dans le nombre de personnes atteintes, les décès et les hospitalisations.

Je pense que nous avons une responsabilité sociale et tout faire pour préserver la santé de nos aînés. Il semble que 99% des personnes décédées de la Covid-19 étaient âgées de plus de 60 ans. Je vous invite à communiquer (par téléphone, par courriel) avec vos voisins plus âgés, vos parents ou vos grands-parents afin de vous assurer s’ils se portent bien et s’ils ne manquent de rien.

Les règles de base restent les mêmes :

  • Se laver les mains à répétition avec du savon ;
  • Respecter le confinement à la maison le plus possible ;
  • Respecter la distanciation sociale d’au moins deux mètres.

Et, plus vite que la crise sera passée, plus vite nous reprendrons notre vie quotidienne et nos activités habituelles. J’espère sincèrement que vous êtes bien patients et sereins devant ce temps de repos forcé !

Manon Perreault, présidente